Faire affaires avec le nouveau RGPD dans l'union européenne


Si votre entreprise effectue des transactions avec des pays membres de l'Union européenne "UE", vous devez prendre connaissance du nouveau Règlement général sur la protection des données (RGPD), un cadre juridique axé sur la protection des données personnelles. Il s'appuie sur les lois existantes en matière de protection des données, définissant les responsabilités des entreprises par rapport aux données personnelles qu'ils collectent, conservent, transmettent ou utilisent.

Le RGPD est de nature extra-territoriale et s'applique non seulement aux organisations de l'UE qui traitent les données des individus, mais aussi aux organisations à l'extérieure de l'UE qui offrent des biens ou des services aux individus dans l'UE ou surveillent le comportement des individus dans l'UE.  Vu que l'UE est un partenaire commercial de la plupart des pays, la portée plus large du RGPD signifie qu'elle a des implications pour de nombreuses entreprises dans le monde entier et les obligera effectivement à se conformer si elles souhaitent opérer dans les États membres de l'UE directement ou en tierce partie pour les autres.

Par exemple, si une entreprise basée aux États-Unis ou au Canada, ou dans un autre pays hors de l'UE, recueille ou traite des données personnelles de tout employé, prospect, client, partenaire ou fournisseur basé dans l'UE, cette société devra être conforme au RGPD.

Sage a rassemblé de nombreuses ressources pour aider les organisations potentiellement touchées par ces changements. Vous pouvez commencer par regarder la vidéo résumé RGPD (4:33) ou la vidéo en profondeur (11:32). Vous pouvez également accéder à plus d'informations et de ressources sur le site RGPD canadien français de Sage